Expositions passées
_SEPARATEUR__SEPARATEUR_
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_1041160.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2347180.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2740540.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2347570.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2347450.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2742240.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2347300.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2348110.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2348430.jpg
http://www.galeriedesgaleries.com/images/expos/53/preview_img_expo_2349150.jpg
à voir également
MAKING OF
VERNISSAGE
HORS LES MURS
BIOGRAPHIE

ALEX PRAGER

Du 20 octobre 2015 au 23 janvier 2016

Première exposition personnelle en France de l'artiste américaine

#alexprager

A l’occasion de la première exposition personnelle en France de l’artiste américaine Alex Prager, la photographe et cinéaste présente, à la Galerie des Galeries, ses photographies récentes ainsi que son dernier film au sein d’une scénographie originale. La Grande Sortie (2015), film réalisé dans le cadre d’une commande de la 3e Scène de l’Opéra national de Paris, met en scène les danseurs étoiles Émilie Cozette et Karl Paquette.

Alex Prager s’est fait connaître par ses mises en scène très précises au sein desquelles elle explore l’étrangeté de la vie individuelle et sociale contemporaine. La ville de Los Angeles, où elle est née, demeure une source inépuisable d’inspiration, tant dans les sujets que l’artiste aborde : le fantasme, l’errance et la perdition ; que dans la façon dont elle s’empare de l’industrie cinématographique pour réaliser ses films et ses photographies. Nourrie par le cinéma de Luis Buñuel ou du duo anglais Powell & Pressburger, ainsi que par le travail de photographes tels que William Eggleston et Enrique Metinides,  Alex Prager met également en avant  son expérience personnelle pour expliquer la construction de son propre univers artistique, qui conjugue à la fois couleurs intenses, angles inattendus et éclairages spectaculaires.

Exposées dans le monde entier, y compris à la National Gallery of Victoria à Melbourne (2014), la Corcoran Gallery of Art de Washington (2013) et le FOAM, musée de la Photographie d’Amsterdam (2012), les œuvres d’Alex Prager figurent dans les collections de plusieurs grands musées dont le MoMA, The Museum of Modern Art à New York, le Whitney Museum of American Art à New York, le San Francisco Museum of Modern Art, le Moderna Museet à Stockholm, ou encore le Kunsthaus à Zurich. 

Les temps forts de la Galerie des Galeries